Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique Lampea

Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique
Lampea, UMR 7269


Partenaires

CNRS


Rechercher

 
Directeur de l'unité
Jean-Pierre Bracco

Directeurs adjoints
Estelle Herrscher
Xavier Margarit


LAMPEA (UMR 7269) MMSH
BP 647
5 rue du Château de l'Horloge
13094 Aix-en-Provence
Cedex 2
33 (0) 442 52 42 94
barnier@mmsh.univ-aix.fr

Maion méditerranéenne des sciences de l'homme

Accueil > Lampea-Doc > Congrès, colloques, réunions

[Les archéologues et le temps]

[Congrès, colloques, réunions]

jeudi 13 juin 2013
Toulouse : UMR Traces

Message de Bastien Lefebvre

Alors que comme archéologues nous travaillons tous dans l’« épaisseur » chronologique, il apparait bien souvent que dans la diversité de nos approches, notre rapport au temps est hétérogène. Si la question de la durée des périodes étudiées est déjà un point de différence, la nature des données dont nous disposons et leur granularité conditionnent aussi en partie notre rapport au temps.

A travers la première journée de séminaire de l’UMR TRACES prévue le jeudi 13 juin, nous vous invitons à échanger autour de la question du rapport qu’entretiennent les archéologues au temps. A cette occasion, ceux qui le souhaitent pourraient présenter, sous la forme d’une courte communication (15 min), un aspect de leur manière d’appréhender le temps, de manière générale ou plus concrète. L’objectif serait de partager des retours d’expériences fondés par exemple sur l’étude d’un site lorsqu’il soulève des interrogations originales sur l’approche temporelle, ou sur un examen historiographique lorsqu’il renouvelle la prise en compte du temps. Cette journée pourrait aussi être l’occasion de partager des recherches menées sur la conceptualisation du temps (la modélisation), ou de discuter de prises de position épistémologiques, etc.

Bien qu’il s’agisse d’un sujet au périmètre difficile à définir, et sans que cela soit exclusif, trois thèmes peuvent être retenus pour cette journée :
- Le rapport entre les notions de durées, de chronologies et de datations c’est-à-dire le dialogue entre les formes de temps qualitatifs et le temps quantitatifs.
- La question de la pluralité du temps, autrement dit celle de l’articulation des multi-temporalités d’un même objet d’étude (ou collection d’objets).
- La ou les formes de représentation du temps et les difficultés auxquelles nous sommes confrontés pour rendre concret le temps qui est immatériel.

Ceux d’entre vous qui souhaiteraient participer à cette journée et présenter une communication sont invités à prendre contact avec Bastien Lefebvre
bastien.lefebvre@univ-tlse2.fr
Maître de conférences en histoire de l’art et archéologie du Moyen Age
Université Toulouse II Le Mirail
UMR 5608 TRACES - Terrae
Maison de la Recherche - bureau A 201
5 Allées Antonio Machado
31058 Toulouse cedex 9
tel. 05 61 50 37 23