Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique Lampea

Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique
Lampea, UMR 7269


Partenaires

CNRS


Rechercher

 
Directeur de l'unité
Jean-Pierre Bracco

Directeurs adjoints
Estelle Herrscher
Xavier Margarit


LAMPEA (UMR 7269) MMSH
BP 647
5 rue du Château de l'Horloge
13094 Aix-en-Provence
Cedex 2
33 (0) 442 52 42 94
barnier@mmsh.univ-aix.fr

Maion méditerranéenne des sciences de l'homme

Accueil > Lampea-Doc > Congrès, colloques, réunions

Les outils de potiers : des objets oubliés ?

[Congrès, colloques, réunions]

mardi 15 mai 2012 - à partir de 15 heures 30
Montpellier : rue de l’Abbé de l’Epée

Intervenants
- Louis Champion - étudiant en Master 1 - Université Paul Valéry - Montpellier3
- Olivier Gosselain - Centre d’Anthropologie Culturelle - Université libre de Bruxelles
- Frédéric Grosse (à confirmer) - Archéologue Préhistorien - Société Languedocienne de Préhistoire

Peu ou mal connus, ces objets illustrent ce qu’il est possible d’entendre par « objet oublié ». Des artefacts ou des « instruments naturels » ont pu être utilisés sans que le souvenir de leur usage ou la trace de leur utilisation aient été rendus visibles par les seules fouilles archéologiques, les travaux expérimentaux ou les études ethnoarchéologiques. Voit-on, que ce que l’on cherche ? Il est probable que l’identification des objets oubliés passe par la confrontation des hypothèses et des observations issues de plusieurs champs de recherche. A travers cet exemple simple prenant en compte des objets non prestigieux, modestes, anodins du quotidien, (ce qui est proche de la définition que Leroi-Gourhan donnait des structures latentes), nous nous donnons, dans le cadre de ce GRM, l’objectif de comprendre par quels moyens les archéologues peuvent reconnaître ce qu’ils ignorent. Plus particulièrement, concernant, de tels outils, dans le contexte de leur découverte, nous cherchons à savoir quelles sont les méthodes mises à notre disposition pour les identifier et les étudier et de quelle manière ils contribuent à améliorer notre compréhension du travail de la poterie.

Contact
Johanna Recchia
Doctorante - Université de Montpellier III
Archéologie des Sociétés Méditerranéennes
UMR 5140 - équipe Préhistoire et Protohistoire méditerranéennes
06.98.70.67.43
recchiajohanna@yahoo.fr

Voir l’annonce