Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique (LAMPEA) — UMR 7269 — Université d’Aix-Marseille, CNRS, INRAP



Accueil > Recherche > Projets de Recherche | AAP > AAP | PIA - AMU

ARKAIA | ICTH’ISOMED2

Comprendre les pratiques de pêche et la consommation de ressources marines en Méditerranée : Apports des analyses isotopiques de restes archéo-ichtyologiques

Direction  : Estelle Herrscher (LAMPEA)
Co-direction : Anne Mailloux (LA3M) et Myriam Sternberg (CCJ)
Animateurs : Leïa Mion (LAMPEA) et Tatiana André (LA3M)

Projet AMORCE financé par l’Institut d’Archéologie Méditerranéenne ARKAIA pour une durée de 15 mois (2020-2021)

Les études isotopiques en écologie marine permettent de reconstituer ces différents environnements de vie actuels (par exemple Koussoroplis 2010). De la même façon, des études systématiques de poissons archéologiques en Belgique et dans le Pacifique montrent également la puissance de l’outil isotopique pour déterminer le dernier milieu de vie des spécimens retrouvés en contexte archéologique. Ainsi, en couplant les études archéo-ichtyologiques avec des analyses isotopiques systématiques, il sera possible de reconstituer les réseaux trophiques
passés exploités par les humains et donc de compléter les résultats archéologiques concernant les pratiques d’acquisition de ces ressources.

L’objectif du projet ICTH’ISOMED2 est donc d’initier la mise en place d’un référentiel archéo-ichtyologique et isotopique à l’échelle de la Méditerranée pour mieux caractériser les modes d’acquisition des ressources marines et leur contribution à la fois qualitative et quantitative aux régimes paléoalimentaires méditerranéens. Afin de compléter les études écologiques pour le bassin Méditerranéen, une analyse préalable d’échantillons actuels d’espèces de provenances connues sera réalisée afin de mieux comprendre les chaines trophiques des taxons retrouvés dans les assemblages archéologiques.
Les cinq taxons retenus pour ce projet correspondront aux espèces les plus courantes dans les ensembles archéologiques datés des périodes médiévale et moderne : Anguilla anguilla (anguille), Dicentrarchus labrax (loup commun/bar), Sparus aurata (daurade royale), Diplodus sargus sargus (sar commun de Méditerranée), les Mugilidae (muges, mulets). Les analyses ichtyologiques et isotopiques porteront (1)sur des spécimens de ces cinq taxons issus des collections de référence et (2) sur des spécimens de ces mêmes taxons issus de trois ensembles archéo-ichtyologiques provençaux.