Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique (LAMPEA) — UMR 7269 — Université d’Aix-Marseille, CNRS, INRAP



Accueil > Vie scientifique > Découvertes

Découverte | Une pratique de sevrage originale au Néolithique moyen

Les pratiques de sevrage de deux communautés du Néolithique moyen dans la région du Bassin Parisien ont été étudiées à partir de l’analyse conjointe des rapports isotopiques du carbone et de l’azote dosés sur des acides aminés.

Lire la suite

Découverte | Changements alimentaires et développement de la culture du millet au cours de l’Age du Bronze en Italie

Une étude utilisant de nouvelles données isotopiques intégrées aux données archezoologiques, archeobotaniques et biochimiques de la littérature, a permis d’élaborer une nouvelle synthèse qui engendre une meilleure compréhension des habitudes alimentaires au cours de l’Âge du Bronze en Italie (ca. 2300-900 cal. BCE).

Lire la suite

Découverte | Premier enregistrement pollinique de l’environnement forestier de l’Holocène récent dans le Petit Caucase

Un changement de végétation basé sur le pollen a été déduit des sédiments du lac de Kalavan (République d’Arménie) par une équipe internationale à laquelle appartient le LAMPEA (Géomorphologie).

Lire la suite

Découverte | Un rhinoceros laineux du Pléistocène moyen aux Rameaux (Saint-Antonin-Noble-Val, Tarn-et-Garonne) et une phylogénie révisée

Antigone Uzunidis, Pierre-Olivier Antoine, Jean-Philip Brugal
La découverte exceptionnelle d’un crâne et mandibule de rhinocéros laineux – icone des mammifères de l’Age de Glace -, et de restes (...)

Lire la suite

Découverte | Une nouvelle investigation sur l’alimentation au Néolithique à partir des acides aminés du collagène

Une étude exploratoire à partir des compositions isotopiques des acides aminés du collagène a été menée pour la première fois sur le Néolithique en France.

Lire la suite

Découverte | L’alimentation des premières sociétés agropastorales du Sud de la France

Une nouvelle étude à paraître propose pour la première fois d’explorer les variations isotopiques enregistrées dans des carporestes provenant de sept sites archéologiques néolithiques du sud de la France et de les modéliser avec des données de sujets humains et des restes animaux retrouvés dans les mêmes sites ou à proximité.

Lire la suite

Découverte | Nouvelles données sur l’alimentation et la mobilité dans les Cévennes à la fin du Néolithique et au début de l’âge du Bronze

Dans le cadre d’un post-doctorat LabexMed, « Quels morts pour quelles pratiques funéraires ? Les sépultures collectives en grotte et en dolmen à la fin du Néolithique », une étude isotopique (carbone, azote et soufre) et ostéologique a été menée sur quatre sites préhistoriques de la vallée de la Cèze datés entre ca. 2900 et 1500 BC cal.

Lire la suite

Découverte |Impacts des changements climatiques sur la végétation et les sociétés holocènes du sud Caucase

Une équipe internationale comprenant le LAMPEA (Vincent Ollivier) étudie pour la première fois en Arménie les relations entre pollens modernes et végétation.
L’expansion des pratiques agricoles est corrélée aux phases d’occupation des sites archéologiques. Les changements climatiques apparaissent comme le principal moteur de la végétation et des changements démographiques dans le Caucase du Sud.

Lire la suite

Découverte | Etude novatrice sur l’utilisation des isotopes du strontium (87Sr/86Sr) et des éléments traces (Sr/Ca, Ba/Ca) pour comprendre l’alimentation et la mobilité des groupes humains néolithiques

Un nouvel article sur l’analyse des isotopes du strontium (87Sr/86Sr) et des éléments traces (Sr/Ca, Ba/Ca) pour comprendre l’alimentation et la mobilité des groupes humains néolithiques vient de (...)

Lire la suite

Découverte | Les plus anciens éléments de parure découverts !

Une équipe internationale co-dirigée par Abdeljalil Bouzouggar, Philippe Fernandez et Steven Kuhn a découvert 32 coquilles façonnées dans un niveau datant de 142 000 à 150 000 ans dans la grotte de Bizmoune à Essaouira au centre-ouest du Maroc. Ces artefacts fabriqués à partir d’un gastéropode marin Tritia gibbosula constituent les plus anciens éléments de parure découverts à ce jour.

Lire la suite