Accueil > Ressources de l’unité > Plateforme Microscopie

Plateforme Microscopie

Depuis 2005, Le LAMPEA est doté d’une Plateforme de Microscopie très bien équipée qui a permis de structurer un pôle "tracéologique", autour de sujets doctoraux, dont les objectifs de recherche visaient, dans une perspective résolument diachronique, à caractériser le fonctionnement et l’usage des vestiges archéologiques, à partir de l’observation des traces présentes sur leurs surfaces.
Ce pôle, techniquement organisé autour de l’instrumentation scientifique et des référentiels expérimentaux, a permis l’analyse des séries préhistoriques dans le cadre d’études pluridisciplinaires et le développement de recherches sur des problématiques innovantes ou sur des matériaux ou des contextes chrono-culturels peu ou mal pris en compte jusqu’à présent.

Cette Plateforme, maintenant re-configurée et installée depuis 2020 au 1er étage de l’aile B , vise à diversifier la nature des surfaces étudiées (industries en os, objets de parure, surface d’outils lithiques, taphonomie des surfaces osseuses et dentaires, humaines et animales, observation des archives sédimentaires) afin de déployer des problématiques de recherches transversales interconnectant au mieux les thématiques des trois programmes de l’unité.

Cette Plateforme technique est utilisée par les chercheurs et les étudiants français et étrangers (Italie, Portugal, Espagne, Russie, Tunisie, …).

Les équipements

L’instrumentation scientifique comprend du matériel d’observation optique à différentes échelles d’observation (macro- et microscopique).
Pour les observations à faible grossissement, trois binoculaires (avec un éclairage par fibre optique) et un macroscope sont disponibles. Quatre microscopes métallographiques, équipés d’objectifs 5X, 10X, 20X et 50X, permettent l’analyse à plus haut grossissement (jusqu’à 500X).

La documentation photomicrographique est assurée par trois appareils numériques, qui peuvent être utilisés avec tous les matériels optiques. Si besoin, la compilation d’images est effectuée par un logiciel dédié (Helicon FocusTM).

Enfin, pour le traitement des pièces (nettoyage) la salle est équipée des deux cuves à ultrasons (Elmasonic S10).

Un référentiel expérimental, réalisé par des membres de l’unité, est disponible et consultable sur place et permet la comparaison efficace avec le matériel archéologique. Les corpus expérimentaux ont été réalisés, selon des protocoles rigoureux, sur divers matériaux (bois végétal, animal, peau, coquillage, …) et à l’aide d’outils confectionnés sur différentes matières premières (silex, obsidienne, quartz, bois de cervidé, os, …). Ils permettent d’aborder l’ensemble des problématiques fonctionnelles et des contextes chrono-culturels étudiés au sein du laboratoire.

Un microscope numérique 2D-3D HIROX vient de rejoindre la plateforme de microscopie : il nous permet de réaliser une captation directe des images avec une large gamme de microscope pour des objets de taille variées grâce à l’optique orientable.

Équipement co-financé par l’Institut ARKAIA, le Département et la Métropole ainsi que nos tutelles, CNRS, Aix-Marseille, Ministère de la Culture

Contact : Pour toute utilisation de nos équipements, merci de prendre contact avec les membres de l’unité impliqués dans l’organisation et la gestion de la Plateforme :
Laurine VIEL, Doctorante AMU
Sabine NEGRONI, Membre permanent Inrap
Guillaume PORRAZ, Membre permanent CNRS