Accueil > Recherche > Opérations archéologiques

Les Matopos (Zimbabwe) | Later Stone Age

La séquence chronoculturelle et artistique des Matopos, Zimbabwe

Les Matopos, patrimoine naturel et culturel classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est un environnement vallonné de massifs granitiques de faible altitude. Cet environnement est riche de plusieurs milliers de sites archéologiques prenant la forme d’installations pérennes et/ou de témoignages picturaux. Des sites préhistoriques majeurs appartiennent à cet environnement, parmi lesquels nous citerons les sites de Bambata, de Nswatugi ou encore de Pomongwe. Ces sites offrent de multiples niveaux d’occupations humaines et présentent des parois richement ornés de peintures qui se succèdent et se superposent Ce projet de recherche est né en 2015 du souhait de combiner l’archéologie du sol à l’archéologie pariétale, avec l’objectif de mieux participer à la construction de la séquence chronoculturelle et -stylistique des Matopos. Le choix s’est porté sur le site de Pomongwe, où plusieurs écailles granitiques de la paroi peinte ont été retrouvées dans les dépôts archéologiques. L’hypothèse d’un art pariétal remontant à la fin du Pléistocène positionne les Matopos comme une région clé de découverte des sociétés du Later Stone Age.

Photo 4 : Vers l’abri de Pomongwe, en arrière-plan (Zimbabwe) (2018, ©CNRS)

Responsables scientifiques de l’opération

- Camille Bourdier (McF, Université de Toulouse)
- Ancila Nhamo (Université du Zimbabwe)
- Guillaume Porraz (CNRS, Lampea)

Partenariats et financements

- Ministère des Affaires étrangères (projet « Matobart »)
- Institut Français d’Afrique du Sud (Ifas), Johannesburg
- Université du Zimbabwe
- National Monuments and Museums of Zimbabwe (NMMZ)

Pour en savoir plus : https://lejournal.cnrs.fr/videos/sur-les-traces-des-premiers-peintres-dafrique