Accueil > Vie scientifique > Découvertes

Découverte | Et si les Néandertaliens mangeaient beaucoup de lapins ...

Maxime Pelletier, Jean-Philip Brugal et Pierre-Jean Texier viennent de publier les résultats de leur recherche dans un article publié dans la revue Quaternary Science Reviews datée du 5 octobre 2019.

Jusqu’à présent, l’exploitation du petit gibier par les Néandertaliens était encore considérée comme anecdotique ou occasionnelle. L’analyse des restes de lapins vieux de 70 000 ans provenant du site archéologique de Pié Lombard dans les Alpes-Maritimes, a permis de démontrer que les lapins étaient au cœur de la sphère socio-économique des groupes Néandertaliens, aussi bien pour la consommation de leur viande que pour le traitement de leur fourrure. Cela implique l’utilisation récurrente de techniques d’acquisition sophistiquées, auparavant connues uniquement pour les sites paléolithiques occupés par Homo sapiens. L’étude a été publiée récemment dans la revue Quaternary Science Reviews.

Référence :
Maxime Pelletier, Emmanuel Desclaux, Jean-Philip Brugal, Pierre-Jean Texier. 2019. The exploitation of rabbits for food and pelts by Last Interglacial Neandertals, Quaternary Science Reviews, Volume 224.

Voir également l’annonce de la découverte sur le site de l’INEE : https://inee.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/il-y-70-000-ans-les-neandertaliens-exploitaient-intensement-les-lapins-pour-leur-viande-et