Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique Lampea

Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique
Lampea, UMR 7269


Partenaires

CNRS


Rechercher

 
Directeur de l'unité
Jean-Pierre Bracco

Directeurs adjoints
Estelle Herrscher
Xavier Margarit


LAMPEA (UMR 7269) MMSH
BP 647
5 rue du Château de l'Horloge
13094 Aix-en-Provence
Cedex 2
33 (0) 442 52 42 94
barnier@mmsh.univ-aix.fr

Maion méditerranéenne des sciences de l'homme

Accueil > Lampea-Doc > Soutenances de thèse

Etude paléontologique des Artiodactyles de la grotte Tournal (Bize-Minervois, Aude, France)

[Soutenance de thèse]

Etude paléontologique des Artiodactyles de la grotte Tournal (Bize-Minervois, Aude, France) : étude taphonomique, archéozoologique et paléoécologique des grands mammifères dans leur cadre biostratigraphique et paléoenvironnemental / par Pierre Magniez

vendredi 16 avril 2010 à 15 heures
Tautavel : Centre européen de recherches préhistoriques

Le jury sera composé de :
- Henry de Lumley
- Jean Benkhellil
- Luc Wengler
- Anne-Marie Moigne
- Bienvenido Martínez Navarro
- Juan Carlos Díez Fernández-Lomana
- Patricia Valensi

Résumé
La grotte Tournal (Bize-Minervois, Aude, France) a livré des restes humains attribués à Homo neanderthalensis et Homo sapiens ainsi qu’une séquence culturelle moustérienne, aurignacienne et magdalénienne. La faune contribue à caractériser l’évolution des grands Mammifères et les comportements des Néandertaliens et des Hommes « modernes » dans le contexte environnemental Nord méditerranéen au Pléistocène supérieur.
La paléontologie indique que les Artiodactyles sont représentatifs du Pléistocène supérieur (biozone MNQ26). Les restes de Bouquetin provenant des niveaux du stade isotopique 3 (OIS 3) sont attribués à Capra caucasica praepyrenaica et ceux des niveaux de l’OIS 2 à Capra pyrenaica.
L’étude taphonomique montre des processus biostratinomiques et diagénétiques modérés sur les assemblages osseux mais il existe une grande variation entre la base et le sommet de la séquence. Les ensembles I et II ont subi le plus d’altérations post-dépositionnelles non anthropiques. Les Carnivores sont intervenus de manière primaire à l’OIS 3 et ont modifié secondairement les assemblages des occupations moustériennes et aurignaciennes.
L’étude archéozoologique suggère des occupations néandertaliennes et aurignaciennes de courtes durées, à différentes périodes de l’année. Les occupations magdaléniennes sont saisonnières, du début de l’hiver au printemps. La chasse est orientée sur le couple Cheval (E.
caballus)/Renne (R. tarandus). La variabilité des occupations humaines est mise en relation avec les changements climatiques et la fonction du site.
L’étude paléoécologique indique des variations d’humidité/sécheresse modifiant les biomes. Les résultats de la méthode du Variability Size Index (VSI) évoquent une capacité d’acclimatation du Renne.

Mots clés : Grotte Tournal ; Pléistocène supérieur ; stade isotopique 3/2 ; Homo neanderthalensis ; Homo sapiens ; transition Paléolithique moyen/Paléolithique supérieur ; Capra ; Rangifer tarandus ; occupations de courtes durées ; occupations saisonnières ; VSI ; acclimatation.

Abstract
The Tournal Cave (Bize-Minervois, Aude, France) has yielded remains of Homo Neanderthalensis and Homo sapiens as well as Mousterian, Aurignacian and Magdalenian cultural sequences. Faunal remains highlight large mammal evolution and Neandertal and modern Human subsistence patterns in the Northern Mediterranean environmental context.
Palaeontological data from the Artiodactyls confirms a Late Pleistocene context (biozone MNQ26). Ibex remains correlated to oxygen isotope stage
3 (OIS 3) are attributed to Capra caucasica praepyrenaica, while those from levels correlated to OIS 2 may be characterised of Capra pyrenaica.
Taphonomic study shows that bone assemblages have been affected by moderate biostratinomic and diagenetic processes with, however, variable conservation from the base to the top of the stratigraphy. Non-anthopic post-depositional alteration is more often observed in Units I and II.
Carnivores sometimes gained primary access to bones during OIS 3 and secondarily accessed bones discarded by hominids from Mousterian and Aurignacian occupations.
Archaeozoological study suggests that short-term Neandertal and Aurignacian occupations occurred during various seasons throughout the year while seasonal Magdalenian occupations took place from early winter to spring. Hunting often focused on Horse (E. caballus) and Reindeer (R.
tarandus). Human occupation variability is linked to climate change and site function.
Palaeoecological study highlights successive humid/dry variations causing habitat changes. The Variability Size index method (VSI) suggests that Reindeer had an important eco-phenotypic adaptation capacity.

Key words : Tournal Cave ; Late Pleistocene ; OIS 3 ; OIS 2 ; Homo neanderthalensis ; Homo sapiens ; Middle/Late Palaeolithic transition ; Capra ; Rangifer tarandus ; Short-term occupations ; Seasonal occupations ; VSI ; Eco-phenotypic adaptation.

Contact
Département de Préhistoire
Muséum national d’Histoire Naturelle
Institut de Paléontologie Humaine, Paris
01 55 43 27 12
UMR 7194-USM 204