Accueil > Ressources de l’unité > Edition scientifique > Publications en collaboration

Publication | Des derniers Néandertaliens aux premiers Hommes modernes en France méditerranéenne

à paraître sous la direction de Ludovic Slimak, Yves Giraud, Laure Metz, Pascale Yvorra

Ludovic Slimak, Yves Giraud, Laure Metz, Pascale Yvorra (dir.), à paraître, Des derniers Néandertaliens aux premiers hommes modernes en France méditerranéenne. Les données de la Grotte Mandrin à Malataverne (Drôme), Slimak L. Éd., Aix-en-Provence, MMSH, XXX p. (Artisanats & Territoires ; 3)

Les séquences archéologiques permettant de documenter à la fois l’ensemble des phases de la fin du Paléolithique moyen et leur remplacement par le premier Paléolithique supérieur sont exceptionnelles en Eurasie. Entre le 40e et le 42e millénaire, calibré, moins d’une trentaine d’ensembles d’un Protoaurignacien initial devraient permettre de documenter l’aube de ce Paléolithique supérieur en Europe. En affinant ces données sur les séquences issues de fouilles récentes et présentant un cadre biostratigraphique et anthropologique, on ne peut plus compter que sur 4 ou 5 de ces sites à travers l’Europe. De cette poignée de séquences, aucune ne permet de documenter une certaine continuité chronologique entre occupations néandertaliennes et sapiens.
Les éléments de démonstration posés dans cette monographie, troisième volume de la collection Artisanats&Territoires, permettent d’aborder l’une des structures de cette conjonction unique où ces deux humanités peuvent être perçues dans un même espace-temps, l’une remplaçant l’autre, potentiellement à deux reprises et à quelques années, sinon à quelques saisons près. Cet ouvrage présente les données, essentiellement inédites, de 30 années de recherche continue portant sur la séquence de la Grotte Mandrin. Cette séquence supérieure se résume en trois chiffres remarquables ; huit millénaires, huit riches niveaux archéologiques, cinq phases culturelles. Huit millénaires qui documentent des basculements techniques, culturels, territoriaux. Des remplacements de sociétés. Des remplacements d’humanités, et le moment de cette extinction humaine.
Cette séquence, scientifiquement unique et remarquable, constitue de Fumane (Préalpes vénétiennes, Italie) à l’Arbreda (Girona en Catalogne) et jusqu’à Arcy-sur-Cure au Nord (Yonne, sud du Bassin parisien), la séquence la plus complète aujourd’hui disponible concernant ces problématiques d’évolutions, d’extinction et de remplacements anthropologiques.