Accueil > Bibliothèque > Lampea-Doc > Lampea-Doc > Soutenances de thèse

La parure prédynastique en contexte funéraire : technique et usage. Le cas d’Adaïma / Mathilde Minotti

[Soutenance de thèse]

vendredi 9 janvier 2015 à 14 h
Toulouse : Maison de la Recherche

Jury
— Béatrix Midant-Reynes, directrice
— Sylvie Beyries, rapporteure
— Stan Hendrickx, rapporteur
— Philippe Boissinot, examinateur
— Sandrine Bonnardin, examinatrice
— Eric Crubézy, examinateur

Résumé
L’étude du cycle de fabrication et d’utilisation des parures prédynastiques d’Adaïma permet d’aborder différentes sphères de la société : technique, esthétique et fonctionnelle. Ces trois sphères socialement enchevêtrés témoignent d’une absence de normalisation dans la confection, la composition et l’utilisation des parures. Cette constatation peut trouver plusieurs explications. D’une part, l’incertitude de la durée de chaque phase chronologique, déterminée par la typologie céramique, peut fausser l’image donnée par les résultats de l’analyse. D’autre part, une petite communauté réceptive aux influences des centres nagadiens et de la région nubienne a certainement connue des phénomènes de recomposition culturelle. Les habitants se réapproprient alors les références allogènes et, en les imitant, ils innovent. A Adaïma, ces variations dans l’ornementation seraient essentiellement au service d’une individuation des défunts.

Mot clés
Prédynastique, parure, étude techno-fonctionnelle, pratiques funéraires, diversité.

Voir l’annonce