Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique Lampea

Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique
Lampea, UMR 7269


Partenaires

CNRS


Rechercher

 
Directeur de l'unité
Jean-Pierre Bracco

Directeurs adjoints
Estelle Herrscher
Xavier Margarit


LAMPEA (UMR 7269) MMSH
BP 647
5 rue du Château de l'Horloge
13094 Aix-en-Provence
Cedex 2
33 (0) 442 52 42 94
barnier@mmsh.univ-aix.fr

Maion méditerranéenne des sciences de l'homme

Accueil > Lampea-Doc > Soutenances de thèse

Entre plaine et montagne : techniques et cultures du Badegoulien du Massif central, de l’Allier au Velay / par Audrey Lafarge

[Soutenance de thèse]

mercredi 17 décembre à 15 heures
Montpellier

Université Paul Valéry - site de Saint Charles - salle des Colloques 2.

Jury
- BAZILE Frédéric, Directeur de recherche émérite CNRS, UMR 5140
- RAYNAL Jean-Paul, Directeur de recherche émérite CNRS, UMR 5199
- BRACCO Jean-Pierre, Professeur, Université d’Aix-Marseille, UMR 7269
- DUCASSE Sylvain, Chargé de recherche CNRS, UMR 5199
- BODU Pierre, Chargé de recherche CNRS, UMR 7041
- BANKS William E., Chargé de recherche CNRS, UMR 5199
- LEFEVRE David, Professeur, Université Montpellier III, UMR 5140

Résumé
Ce travail est une démarche d’évaluation des industries du Badegoulien en Auvergne au travers d’une analyse techno-typologique fine des séries de deux gisements : la grotte du Rond-du-Barry (Haute-Loire) et le site de plein air de la Contrée Viallet (Allier). Les caractères marquants et ceux plus discrets de ces industries ont été identifiés et comparés à ceux d’autres gisements de l’espace régional (Cottier, la Roche à Tavernat, Le Blot, la Goutte Roffat, la Grange Jobin et la Faye Godet). Nombre de chaînes opératoires ont été reconstituées en fonction de la variété des matériaux exploités. Il en ressort la mise en évidence de la souplesse technique du Badegoulien. En Velay, dans la grotte du Rond-du-Barry, le niveau F2 présente une diversité de faciès culturels du Badegoulien. Le Badegoulien ancien s’y caractérise par l’abondance des outils composites, l’absence de raclettes et par une production laminaire de supports épais. Le Badegoulien récent est marqué par des traditions techniques variées, en lien avec le sud du Bassin parisien et l’espace méditerranéen. Les sites de plein air du Bourbonnais (La Contrée Viallet et la Faye Godet), montrent la diversité technique du Badegoulien auvergnat : débitage d’éclat sur face inférieure de gros support éclat (méthode Kombewa), production lamellaire autonome, débitage sur tranche transversale et longitudinale d’éclat, débitage lamellaire sur face inférieure (pièce de la Bertonne). L’ensemble de ces données, intégrées à celles des autres sites du Velay (La Roche à Tavernat, le Blot, Cottier) et du Forez (La Goutte Roffat, la Grange Jobin) permettent de proposer une structuration de l’espace auvergnat au Badegoulien, entre plaine et montagne.

Annonce