Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique Lampea

Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique
Lampea, UMR 7269


Partenaires

CNRS


Rechercher

 
Directeur de l'unité
Jean-Pierre Bracco

Directeurs adjoints
Estelle Herrscher
Xavier Margarit


LAMPEA (UMR 7269) MMSH
BP 647
5 rue du Château de l'Horloge
13094 Aix-en-Provence
Cedex 2
33 (0) 442 52 42 94
barnier@mmsh.univ-aix.fr

Maion méditerranéenne des sciences de l'homme

Accueil > Lampea-Doc > On en a parlé

Mission archéologique Franco-Indonésienne à Kalimantan Bornéo

[Actu]

La mission archéologique française à Bornéo (MAFBO) intitulée « Étude diachronique de l’utilisation des grottes et abris sous roche de Bornéo, de l’art pariétal de Kalimantan Est, et de l’histoire du peuplement » se déroule en collaboration avec le Centre national de recherche archéologique de Jakarta, Indonésie (Pusat Penelitian dan Pengembangan, Arkeologi Nasional).

La mission se déroule dans la province indonésienne de Kalimantan Est, dans les districts d’est Kutai et de Berau. Nos recherches s’attachent spécifiquement à deux bassins versants, ceux de la Lesan et de la Marang, où se situent les massifs karstiques les plus proches de la côte (mer des Célèbes). Zone d’interface, cette région offre la possibilité d’appréhender les dynamiques de peuplement et d’échanges entre le littoral et les espaces forestier plus intérieurs.
Nous développons une approche pluridisciplinaire (conjuguant les aspects biologiques, culturels et environnementaux) afin d’étudier l’évolution du peuplement humain dans cette région sur le temps long, de la fin du Pléistocène à l’époque actuelle. Nous cherchons à cerner ces populations à partir d’ensembles de restes archéologiques, d’identités culturelles contemporaines et anciennes (par l’ethno-histoire), et de marqueurs biologiques. Quels peuvent être les rapports entre ces différents aspects sur l’histoire des groupes humains dans cette région ? Peut-on identifier des changements et les associer à des effets de pressions, environnementales, dermographiques, ou culturelles ?

L’équipe de recherche, internationale, est composée de neuf archéologues, d’un géoarchéologue, d’un ethno-linguiste et de deux anthropo-biologistes (dont un doctorant). Lors des campagnes de terrain, qui se déroulent chaque année au printemps, trois à dix ouvriers locaux complètent, selon les années, cette équipe.

Voir le carnet de la mission archéologique française à Bornéo
http://kaltim.hypotheses.org

Contact
francois-xavier.ricaut@univ-tlse3.fr
CNRS, UMR 5288, Laboratoire d´Anthropobiologie Moléculaire et imagerie de Synthèse (AMIS)
Université de Toulouse 3 (Paul Sabatier) - CNRS
37 allées Jules Guesdes, 31073 Toulouse (France)

& Indonésie