Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique Lampea

Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique
Lampea, UMR 7269


Partenaires

CNRS


Rechercher

 
Directrice de l'unité
Estelle Herrscher

Directeurs adjoints
Pierre Magniez
Xavier Margarit


LAMPEA (UMR 7269) MMSH
BP 647
5 rue du Château de l'Horloge
13094 Aix-en-Provence
Cedex 2
33 (0) 442 52 42 94
barnier@mmsh.univ-aix.fr

Maion méditerranéenne des sciences de l'homme

Accueil > Lampea-Doc > Soutenances de thèse

L’économie des matières premières de la pierre taillée d’Anatolie centrale au Chalcolithique ancien (6000-5500 cal. BC) : l’étude de cas de Çatalhöyük-Ouest / par Sonia Ostaptchouk

[Soutenance de thèse]

mardi 30 octobre 2012 à 14 heures 30
Paris : Institut de Paléontologie humaine

Jury
- M. Didier Binder, Directeur de recherche CNRS, CEPAM, Rapporteur
- M. Ludovic Bellot-Gurlet, Maître de conférence (HDR), LADIR, Université Pierre et Marie Curie, Rapporteur
- M. Peter F. Biehl, Professeur,Université de Buffalo (USA), Examinateur
- Mme. Catherine Perlès, Professeur émérite, Université Paris-Ouest, Nanterre, Examinateur
- M. Jean-Jacques Bahain, Maître de conférence (HDR), Muséum national d’Histoire naturelle, Examinateur
- Mme. Laurence Astruc, Chargée de recherche CNRS, IFEA (Istanbul), Examinatrice
- M. François Fröhlich, Professeur, Muséum national d’Histoire naturelle, Directeur de thèse

Résumé
Les industries lithiques du Chalcolithique ancien (6000-5500 BC) de Çatalhöyük-Ouest, en Anatolie centrale, sont composées de 96% d’obsidienne et de 4% d’autres silicifications. Les obsidiennes exploitées proviennent essentiellement des sources capadocciennes de Nenezi Da’ et de Göllü Da’. L’étude minéralogique des autres matières premières a permis de les caractériser et de poser la question de leur provenance. Il a été possible de mettre en avant des signatures minéralogiques (silex dolomitiques, silex calcitiques).
Une approche pluridisciplinaire, combinant les outils de la géologie, la minéralogie et de la technologie lithique, a permis de rendre compte de différentes sphères d’approvisionnement basées sur des modalités différentes d’acquisition des matières premières. Les productions spécialisées, à différentes degrés, cotoient une production domestique d’appoint sur des silex locaux. Les productions de l’obsidienne relève au Chalcolithique ancien, à Çatalhöyük-Ouest, d’une production de quelques spécialistes.
L’introduction de grandes lames de type « élément cananéen » sur ce site d’Anatolie centrale rend compte d’une circulation de produits finis depuis l’Est anatolien ou la Syrie du Nord. La spectroscopie infrarouge a permis de mettre en avant une signature minéralogique particulière de ces lames cananéennes, là où l’étude typo-technologique a montré l’existence de différentes traditions techniques de production, offrant ainsi la possibilité de suivre leur circulation jusqu’en Anatolie centrale et d’en comprendre leur modalités.

Contact
ostaptchouk at mnhn.fr