Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique Lampea

Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique
Lampea, UMR 7269


Partenaires

CNRS


Rechercher

 
Directeur de l'unité
Jean-Pierre Bracco

Directeurs adjoints
Estelle Herrscher
Xavier Margarit


LAMPEA (UMR 7269) MMSH
BP 647
5 rue du Château de l'Horloge
13094 Aix-en-Provence
Cedex 2
33 (0) 442 52 42 94
barnier@mmsh.univ-aix.fr

Maion méditerranéenne des sciences de l'homme

Accueil > Ressources de l’unité > Tracéologie

Tracéologie

La tracéologie, ou plus précisément l’analyse fonctionnelle, est une méthode qui permet de caractériser le fonctionnement et la fonction des vestiges archéologiques par l’observation des traces présentes sur ses surfaces.

Le LAMPEA - UMR 7269 développe, depuis 2005, un pôle tracéologique à vocation diachronique, composé de chercheurs et d’étudiants français et étrangers (Italie, Portugal, Espagne, Russie, Tunisie, …). Ce pôle, techniquement organisé autour de l’instrumentation scientifique et des référentiels expérimentaux, permet l’analyse des séries préhistoriques dans le cadre d’études pluridisciplinaires et le développement de recherches sur des problématiques innovantes ou sur des matériaux ou des contextes chrono-culturels peu ou mal pris en compte jusqu’à présent.

L’instrumentation scientifique comprend du matériel d’observation optique à différentes échelles d’observation (macro- et microscopique).
Pour les observations à faible grossissement, trois binoculaires (avec un éclairage par fibre optique) et un macroscope sont disponibles. Quatre microscopes métallographiques, équipés d’objectifs 5X, 10X, 20X et 50X, permettent l’analyse à plus haut grossissement (jusqu’à 500X).

La documentation photomicrographique est assurée par trois appareils numériques, qui peuvent être utilisés avec tous les matériels optiques. Si besoin, la compilation d’images est effectuée par un logiciel dédié (Helicon FocusTM).

Enfin, pour le traitement des pièces (nettoyage) la salle est équipée des deux cuves à ultrasons (Elmasonic S10).

Un référentiel expérimental, réalisé par des membres de l’unité, est disponible et consultable sur place et permet la comparaison efficace avec le matériel archéologique. Les corpus expérimentaux ont été réalisés, selon des protocoles rigoureux, sur divers matériaux (bois végétal, animal, peau, coquillage, …) et à l’aide d’outils confectionnés sur différentes matières premières (silex, obsidienne, quartz, bois de cervidé, os, …). Ils permettent d’aborder l’ensemble des problématiques fonctionnelles et des contextes chrono-culturels étudiés au sein du laboratoire.

Contact : traceologie37@gmail.com