Accueil > Recherche > Projet Scientifique 2018-2022

P1-Ecosystèmes Quaternaires : ressources et anthropisation (EcoQuat)

Responsable : Philippe Fernandez

Membres permanents : Jean-Philip Brugal, Philippe Fernandez, Philippe Fosse, Jean-Baptiste Fourvel, Pierre Magniez, Vincent Ollivier

Doctorants & Post-Doctorants : Antigone Uzinidis

Mots-clés - Paléontologie, Archéozoologie, Géomorphologie, Géoarchéologie, Anthropisation, Taphonomie.

Le programme EcoQuat représente aujourd’hui un pôle important dans les études de faunes anciennes et la géomorphologie, avec pas moins de 4 chercheurs CNRS, 1 Enseignement-chercheur et 1 Ingénieur de Recherche.

Afin de mieux comprendre les interactions Hommes et Milieux (environnements) nous avons choisi d’étudier différents écosystèmes naturels dans leur diversité climatique, afin de les confronter aux ensembles archéologiques accumulés par l’homme en milieu karstique ou en plein air.

L’implication des faunistes, à la fois en paléontologie et morphologie fonctionnelle, constitue un des enjeux de ce nouveau projet quinquennal et vise une meilleure distinction des taxons et évaluation de leur degré évolutif, mais aussi en taphonomie (ex. marques sur les ossements). Ces résultats pourront offrir en retour des informations précieuses sur les communautés animales et les groupes humains en rapport avec la dynamique climatique et les facteurs biogéographiques. C’est dans ce cadre d’étude (paysage-biome-climat) que nous nous proposons de continuer à développer les thématiques suivantes :
• Émergence de la lignée Homo en Afrique et premiers outils
• Développement des cultures matérielles et degré de carnivorie, compétition intra-guilde
• Peuplements et évolution des groupes de chasseurs-collecteurs dans différents contextes paléobiologiques
• Evolution mammalienne et dynamique des populations

Les recherches en Afrique constituent également un point fort de notre programme, notamment en Afrique du Nord, de l’Est et du Sud, en même temps que les collaborations engagées avec différents partenaires en France et en Europe.

Le P1 couvre ainsi tout le Quaternaire impliquant différentes approches méthodologiques et des démarches actualistes. Nous renforçons sans cesse nos domaines de compétences avec la mise en œuvre des moyens suivants :
• Analyses et traitements des données en écologie numérique (Poptools, Xlstat-ecology, R, etc..),
• morphométrie géométrique 2D/3D (Shape…),
• micro/méso–usure dentaire,
• géochimie isotopique
• Référentiels néo-taphonomiques des accumulations de proies des Carnivores
• Développement de nouveaux outils de comparaison anatomique : ostéothèque, photothèque collaboratives + plateforme E-RHIS

[Mise à jour en cours - Oct 2019]