Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique Lampea

Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique
Lampea, UMR 7269


Partenaires

CNRS


Rechercher

 
Directeur de l'unité
Jean-Pierre Bracco

Directeurs adjoints
Jean-Philip Brugal
Estelle Herrscher


LAMPEA (UMR 7269) MMSH
BP 647
5 rue du Château de l'Horloge
13094 Aix-en-Provence
Cedex 2
33 (0) 442 52 42 94
barnier@mmsh.univ-aix.fr

Maion méditerranéenne des sciences de l'homme

Accueil > Lampea-Doc > Fouilles

Fouilles archéologiques du Menez-Dregan

[Fouilles]

du lundi 8 août au vendredi 16 septembre 2011
Plouhinec (Finistère)

"Notre connaissance des groupes humains qui se sont succédés à Menez-Dregan repose essentiellement sur les outils lithiques qu’ils ont abandonnés. Ceux des couches les plus anciennes (9 et 7) sont encore mal connus, dans l’état actuel de la fouille. A côté de nombreux éclats et nucléus, existent des galets aménagés (choppers essentiellement), des galets fracturés et des galets à enlèvements isolés, ainsi qu’un outillage léger dominé par les encoches et les denticulés, et comprenant également des racloirs peu variés typologiquement. Menez-Dregan participe à la connaissance des premiers peuplements de l’Ouest de l’Europe et de la variabilité du Paléolithique inférieur.

L’intérêt du site de Menez-Dregan 1 tient aussi à la présence de "structures" attestant des feux entretenus par l’homme, parmi les plus anciens connus dans le monde à ce jour. Des structures de combustion, associées à d’abondants débris de charbons de bois et d’os, ainsi qu’à des silex et pierres chauffés, ont été mises au jour dans les couches 9, 7 et 5. En couche 9, il s’agit d’une zone rubéfiée pouvant correspondre à un ancien foyer « en cuvette », dont l’âge présumé (datation R.P.E.) avoisinerait les 450 000 ans. Dans la couche 7 a également été mise au jour une lentille sablonneuse rougie qui pourrait être la trace d’un foyer. A la base de la couche 5, il s’agit d’un foyer mieux "construit" (ou mieux conservé), associant des galets chauffés et une importante concentration de matières charbonneuses ; la datation par R.P.E. le situe vers 380 000 ans. Dans le sommet de la couche 5, une structure formée de petites dalles disposées en cercle, avec au centre un fragment de dent d’éléphant, est interprétée comme un ancien foyer vidangé, grâce aux mesures du « centre E’ du quartz » et aux mesures de la susceptibilité magnétique)."

Renseignements complémentaires et inscriptions :

Université de Rennes 1,
UMR 6566, Laboratoire Archéosciences
Jean-Laurent MONNIER
Campus de Beaulieu, bat. 24-25 - CS 74205, 35042 RENNES Cédex
Tél. : 02 23 23 61 09 Fax : 02 23 23 69 34 E-mail :
jean-laurent.monnier@univ-rennes1.fr